1ères Journées des Claviers Historiques

Accueil

 

Les instruments

Clavecin Blanchet, 1765 - atelier Marc Ducronet

Piano Érard, Paris, 1802 collection Musée de la Musique

Piano Pleyel n°1619, 1830 collection Michel Chaillan

Piano Pleyel n°8888, 1841 - collection Académie Bach

 

Premières Journées des Claviers Historiques

6 - 10 juin 2019

 

En partenariat avec la Musée de la Musique - Philharmonie de Paris, la Fondation Royaumont, le Musée Michel Ciry & l'Atelier Ducornet

 

L’Académie Bach est née en 1997, au moment où la commune d’Arques-la-Bataille a entrepris la construction d’un orgue neuf dans son église, dans le style des instruments que Bach a pu connaître en Saxe au XVIIIe siècle. Au fil du temps, elle a depuis fait une place de choix aux instruments à claviers historiques que sont les orgues, clavecins, clavicordes et pianos de diverses époques.

Le piano, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est le résultat d’une histoire longue, riche  et complexe. Une histoire marquée par la permanence des innovations, les dépôts incessants de brevets au cours du XIXe siècle, à une époque où de très nombreux artisans rivalisaient d’imagination. De cette diversité flamboyante, il ne reste que peu de choses, la plupart des pianos modernes étant désormais conçus selon les mêmes principes et produisant à peu de choses près les mêmes sonorités. En musique aussi, la standardisation et l’uniformité s’imposent.

La formation des jeunes musiciens a énormément changé en quelques décennies. Désormais, de nombreux instrumentistes professionnels font le choix des instruments « historiques », qu’il s’agisse d’originaux ou de copies. Cette curiosité se manifeste naturellement parmi les organistes et clavecinistes, familiers de la musique ancienne, mais aussi chez de nombreux pianistes, qui découvrent avec passion et gourmandise les sonorités variées des pianos français, allemands, viennois, anglais, etc., qui ont émaillé l’histoire de la musique de la fin du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XXe. Ils veulent ainsi se rapprocher, le plus concrètement possible, des couleurs sonores que les compositeurs et interprètes pouvaient entendre à différents moments et en différents lieux.

Car les pianos historiques ne sont pas des pianos modernes « en moins bien », ce sont des instruments qui ont atteint, en leur temps, un réel degré de perfection. Aujourd’hui, leurs caractéristiques techniques demandent un apprentissage spécifique et l’acquisition de nouveaux réflexes. On ne passe pas instantanément d’un piano moderne, conçu pour sonner dans des salles de plusieurs milliers de personnes, à des instruments des années 1800, pensés pour une relation conviviale et intime avec les auditeurs.

C’est sur ces fondements que l’Académie Bach lance en 2019 les premières Journées des Claviers Historiques, en partenariat avec le Musée de la Musique - Philharmonie de Paris, la Fondation Royaumont, le musée Michel Ciry, l’Atelier Marc Ducornet et France Musique. Un nouvel événement artistique de premier plan pour l’agglomération dieppoise, entièrement consacré à ces instruments et à la musique qui leur était destinée. Durant les quatre jours du weekend de la Pentecôte se succèderont projection de film, conférences et six concerts avec des artistes internationaux sur des instruments d’exception. Avec bien entendu une très forte présence de la musique de Frédéric Chopin, qui révolutionna l’écriture pour le piano et fut intimement lié aux instruments de la Maison Pleyel !

Jean-Paul Combet

 

 

 


  

 

Avec le soutien de l'Union Européenne et du programme LEADER, de la région Normandie et du Pays Dieppois - Terroir de Caux

 

 

Un événement en partenariat avec France Musique