SAISON 2016-2017

Samedi 17 septembre

20h30 - Eglise d'Arques-la-Bataille
Ut ré mi fa sol la
Hymnes et motets polyphoniques de la Renaissance
Le Concert des Planètes

Lundi 14 novembre

20h - Le Presbytère (Arques-la-Bataille)
Mad dog
Hopkinson Smith, luth

Vendredi 16 décembre

20h - Théâtre Municipal du Château (Eu)
Les Funérailles de la Foire
Conception et mise en scène : Judith Leblanc

Lundi 23 janvier

20h - Le Presbytère (Arques-la-Bataille)
Pescodd Time
Bertrand Cuiller, clavecin

Lundi 27 février

20h - Salle des Fêtes de St Aubin sur Scie
Mozart - Quatuors avec piano
La Petite Symphonie

Mardi 21 mars

20h - Temple de Luneray
Génération 1685 : Bach, Haendel, Scarlatti
Pierre Hantaï, clavecin

Vendredi 21 avril

20h - Théâtre Municipal du Château (Eu)
L'Art de la Fugue et les Romantiques
Rémy Cardinale, piano Erard 1895

Vendredi 9 juin

20h - Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns (Dieppe)
"Nuit Endiablée"
Concert des élèves du Conservatoire Camille Saint-Saëns avec la Clique des Lunaisiens

 

Génération 1685 : Bach, Haendel, Scarlatti
Pierre Hantaï


Mardi 21 mars - Temple de Luneray - 20h

  

L’année 1685 est faste pour la musique, avec la naissance de trois des plus grands compositeurs européens, Domenico Scarlatti, Georg Frederic Haendel et Johann Sebastian Bach. Tous trois mourront au milieu du siècle : 1750 pour Bach, 1757 pour Scarlatti, 1759 pour Haendel. Tous trois ont touché à des genres musicaux variés, vocaux ou instrumentaux. Mais surtout, tous les trois furent des maîtres des instruments à claviers et plus particulièrement du clavecin.

Chacun a traité l’instrument à cordes pincées à sa manière : Haendel à travers la Suite de danses,  Bach dans une diversité systématique (toccatas, préludes, fugues, variations, suites) et Scarlatti dans une unique forme, celle de la Sonate, où se mêlent des influences populaires italiennes et espagnoles.

Pour rendre justice à ces maîtres d’hier il ne fallait pas moins qu’un maître d’aujourd’hui. Pierre Hantaï est sans doute l’un des plus grands.

Programme
Le programme définitif sera choisi au dernier moment par Pierre Hantaï. Il comprendra notamment :

Georg Frederic Haendel (1685-1759)
Ouverture du Pastor Fido
Suite en ré mineur :
Allemande, courante, sarabande, menuet et variations, gigue.


Domenico Scarlatti (1685-1757)
4 sonates

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
une Suite anglaise

 

Pierre Hantaï, clavecin de l’Atelier Marc Ducornet (2011), d’après un original de Johannes Rückers (1624, Musée de Colmar).

Pierre Hantaï est né en 1964 dans une famille où l'on privilégiait l'art.
Enfant, ses parents lui donnent le goût de la peinture, qu'il pratique passionnément.
Mais c'est la rencontre avec la musique de Bach qui lui indique sa voie.
Les enregistrements de Gustav Leonhardt au clavecin le marquent alors profondément.
Il fait ses premiers pas en musique vers l'âge de dix ans, pratiquant beaucoup la musique de chambre avec ses frères. Il étudie tout d'abord seul (sur une petite épinette) le répertoire qui le passionne, puis auprès du claveciniste américain Arthur Haas.
Il est enfin invité par Gustav Leonhardt pour deux années à suivre ses leçons à Amsterdam. Très jeune, il joue avec les personnalités marquantes du petit monde de la musique ancienne, les frères Kuijken, Gustav Leonhardt, Philippe Herreweghe, Jordi Savall.
Il se fait connaître d'un large public par son enregistrement des Variations Goldberg de Bach, une œuvre qu'il est amené à jouer plus de cent fois de par le monde.
Il a beaucoup joué et enregistré le répertoire élisabéthain (Bull, Byrd, Farnaby...), Bach, Couperin, et mène un travail approfondi sur l'œuvre de Domenico Scarlatti, un compositeur auquel il a dédié de nombreux enregistrements et qu'il veut faire connaître davantage du public.

 

RÉSERVER

Plein tarif : 16 € - Réduit : 9 € - Moins de 18 ans : Gratuit