Les enseignements artistiques

L’Académie Bach facilite l’accès des élèves de Conservatoires aux concerts et spectacles de grande qualité ainsi qu’à une mise en relation avec des artistes interprètes de haut niveau. Sur le territoire de Dieppe-Maritime, elle organise depuis plusieurs années, de façon très régulière, des actions de fond avec le Conservatoire Camille Saint-Saëns. A titre d’exemple, depuis 2007, les élèves des classes à horaire aménagé (CHAM) du collège Braque de Dieppe bénéficient d’un travail approfondi sur la voix parlée et la voix chantée, la théâtralité et la gestuelle baroque (avec Bruno Bonhoure, La Camera delle Lacrime, Frédérick Désenclos, Alexandra Rübner, Jean-Luc Tamby, Daniel Isoir, la Petite Symphonie…).


Le Livre Vermeil de Montserrat (2013-2014)

Pour cette année scolaire, c'est aux côtés de Bruno Bonhoure et de son ensemble - La Camera delle Lacrime - qu'auront la chance de travailler les élèves de Conservatoire Camille Saint-Saëns ainsi que les élèves en CHAM de 4ème et 3ème du collège Guillaume le Conquérant à Saint-Saëns, autour du Livre Vermeil de Montserrat, manuscrit précieux du XIVe siècle renfermant - entre autres - divers textes à chanter.

Les élèves rencontreront Bruno Bonhoure et d'autres intervenants au cours de l'année scolaire, afin de constituer le "Choeur des Pèlerins" qui se produira aux côtés de l'ensemble le 20 juin prochain. Pour cette veillée musicale précédant l’été, ces voix d’enfants se joindront aux musiciens de la Camera delle Lacrime, toujours attentifs à resserrer le lien entre la musique ancienne et les traditions vivantes.


L’Emeute - Spectacle musical d’après Les Misérables de Victor Hugo (2012)

Après l’Oiseau de Feu, immersion dans l’univers de l’opéra aux côtés des musiciens de La Petite Symphonie, c’est avec Arnaud Marzorati, artiste lyrique menant par ailleurs un travail musicologique méticuleux sur l’histoire de la chanson, que les élèves ont pu découvrir la chanson des Misérables.
Partant du constat que les références musicales fourmillent dans l’œuvre de Victor Hugo, l’envie est venue de se concentrer sur le personnage de Gavroche et le thème de la révolte. Transformer la violence de l’« Émeute », la canaliser afin d’en faire émerger une énergie créatrice et donner une dimension nouvelle à ces « chansons », tel a été l’objectif de cette année de travail. Abordant successivement - au fil des rencontres avec les élèves - étude musicale et vocale, découverte de l’improvisation, travail théâtral,…
Et c’est à une véritable « Révolution en chansons » qu’à donné naissance cette rencontre entre les élèves de 4e et 3e, guidés par Françoise Cornu et Benjamin Tinel, lors du concert du 1er juin avec Arnaud Marzorati, baryton, Daniel Isoir au pianoforte, Isabelle Saint-Yves au violoncelle et Mélanie Flahaut au basson et au flageolet, qui les accompagnaient sur la scène du Conservatoire de musique de Dieppe.

  

 


L'Oiseau de Feu - Opéra de poche (2010 & 2011)
En 2010, les élèves de la classe CHAM du collège Braque ont été embarqués dans une aventure peu commune. Guidés par Françoise Cornu -leur professeure de chant, ainsi que d'autres professeurs du collège, ils ont écrit une histoire, dont les mots sont ensuite venus se poser sur des airs retranscrits de la Flûte Enchantée de W. A. Mozart, constituant ainsi le livret de "leur" opéra de poche. En mai 2010, les élèves ont donné vie à cet "Oiseau de Feu", interprétant les chœurs et les rôles solistes, accompagnés par les musiciens de La Petite Symphonie. L'année suivante, quelques airs nouveaux ainsi qu'une mise en espace sont venus étoffer ce projet afin de le porter plus loin encore.