Pour accèder à notre billetterie en ligne, cliquez ici.

RESIDENCES


Zémire et Azor
Création Arques-la-Bataille -
 Festival 2008.
Photo Robin .H. Davies

 

Depuis sa création, l’Académie Bach apporte son soutien à des projets artistiques en phase de création, participant ainsi très directement au renouvellement du paysage musical français. À la différence des formations symphoniques ou des maisons d’opéra, les ensembles de musique ancienne sont en effet exclusivement le fruit d’initiatives individuelles, ce qui constitue à la fois un atout et un facteur de fragilité. Un atout, car les jeunes artistes de talent qui se lancent dans l’aventure que représente la création d’un ensemble y investissent toute leur énergie et laissent libre cours à leur imagination. Un facteur de fragilité aussi, car la quasi-totalité d’entre eux ne disposent pas des moyens humains, financiers et logistiques nécessaires à la réalisation de leur projet.

Notre rôle, notre responsabilité même, est d’aider à l’émergence des nouveaux talents. Si notre répertoire musical est composé d’œuvres d’un passé plus ou moins lointain, nous sommes très attentifs à regarder vers le futur pour ce qui concerne les interprètes. L’Académie Bach n’a jamais exploité le « filon » de la musique baroque en se contentant d’inviter des « valeurs sûres ». Au contraire, nous sommes fiers d’avoir toujours privilégié la prise de risques et offert à notre public le plaisir de la découverte de nouvelles approches.

Le statut d’artiste résident est le principal outil de ce soutien, dans la mesure où il donne aux ensembles, et cela sur plusieurs années, leurs premiers concerts, ainsi que le temps de travail indispensable à leur préparation. Ce partenariat peut aller jusqu’au portage intégral de la nouvelle structure au plan administratif et financier.

C’est ainsi que nous avons encouragé et soutenu la création de projets artistiques et le développement d'ensembles dont les concerts et les disques sont aujourd’hui recherchés dans le monde entier :

- Le Poème Harmonique, de Vincent Dumestre,
- Café Zimmermann, de Pablo Valetti et Céline Frisch,
- L’Arpeggiata, de Christina Pluhar,
- Les Basses Réunies, de Bruno Cocset,
- Le Théâtre de l’Incrédule, de Benjamin Lazar,
- L’Ensemble Pierre Robert, de Frédéric Desenclos,
- Les Lunaisiens, d’Arnaud Marzorati et Jean-François Novelli,
- Les Musiciens de Saint Julien, de François Lazarevitch,
- Le Quatuor Habanera, de Sylvain Malézieux.

Actuellement, nous accompagnons tout particulièrement les projets de création des artistes en résidence à l'Académie Bach:
- Loïc Georgeault
- Le Théâtre de la Demeure, d'Alexandra Rübner
- Florence Rousseau
- L'Armée des Romantiques, de Rémy Cardinale
- Il Nuovo Concerto, de Pascal Dubreuil
- Benjamin Alard
- L'Ensemble Vocal Bergamasque, dirigé par Marine Fribourg

Ce positionnement en faveur de la création et de l’innovation fait de l’Académie Bach une entité très particulière et hors norme, à la fois festival d’été et structure permanente de production et d’action culturelle.