PROGRAMME SAISON 2011 - 2012

Lundi 14 novembre 2011

Une Aria et trente variations...
Benjamin ALARD, clavecin

Lundi 12 décembre 2011

Bach & la Belle Danse
Les Musiciens de Saint-Julien

Lundi 16 janvier 2012

Contrepoints, du Clavier Bien Tempéré à l'Art de la Fugue
Benjamin ALARD, clavecin

Lundi 19 mars 2012

Dernier jour d'un condamné
Arnaud Marzorati, voix
Daniel Isoir, piano
Mélanie Flahaut, basson & flageolet
Isabelle Saint-Yves, violoncelle

Week-end des 14 & 15 avril 2012

Vienne 1800
Beethoven - Schubert - Hummel
Rémy CARDINALE, pianoforte

Samedi 19 mai 2012

Selon Jean

Daniel BARGIER, direction

Alexandra RÜBNER, l'Évangéliste

Camille POUL, soprano
Jean-Christophe CLAIR, alto
Bruno BOTERF, ténor
François FAUCHÉ, basse

Choeur de Chambre de Rouen

Café Zimmermann

Freddy EICHELBERGER, grand orgue

  

Samedi 19 mai

  

- Selon Jean -

D'après La Passion selon Saint-Jean
de Johann Sebastian Bach (1685-1750)

20h30 - Eglise d'Arques-la-Bataille


Alexandra RÜBNER, l’Évangéliste

Camille POUL, soprano
Jean-Christophe CLAIR, alto
Bruno BOTERF, ténor
François FAUCHÉ, basse
(Solistes de l’ensemble Ludus Modalis)

CHOEUR DE CHAMBRE DE ROUEN

CAFÉ ZIMMERMANN

Freddy EICHELBERGER, grand orgue

Daniel BARGIER, direction

Réserver en ligne

  


Première coproduction du réseau Territoires Baroques, "Selon Jean" sera également présentée en Haute-Normandie :

- Dimanche 20 mai, à 17h30 - Collégiale Notre-Dame, Eu
www.theatreduchateau.fr

- Mardi 22 mai, à 20h30 - Le Cadran, Evreux
www.scene-nationale-evreux-louviers.fr

- Mercredi 23 mai, à 20h - Opéra de Rouen Haute-Normandie
www.operaderouen.fr


  

Autour de la Passion :

Conférence : "La Mort du Christ et ses représentations baroques"
de Jean-Paul Combet à 17h - Presbytère d'Arques-la-Bataille
(sur réservation, vous pouvez vous inscrire par téléphone ou via notre formulaire de contact)

Atelier de chant choral
(avec la collaboration de l'Ensemble Vocal de Dieppe)

Dans l’esprit des assemblées luthériennes au temps de J.S. Bach, certains des chorals de la Passion selon Saint-Jean seront chantés par l'assemblée lors du concert du 19 mai en l'église d'Arques. Les chanteurs amateurs désireux d'y joindre leur voix, sont invités à un atelier de préparation qui se déroulera sur place le samedi 19 mai de 15h à 16h30.
Sur inscriptiongratuite par courrier électronique à production[at]academie-bach.fr. Les partitions vous seront envoyées avec la confirmation de votre inscription. L'atelier est limité à 50 participants dans l'ordre d'arrivée des inscriptions.

Librairie éphémère : L'Autre Monde s'installera au Presbytère à l'occasion de ce concert.


Au départ simple lecture de l’Evangile, le temps de la Semaine Sainte prit progressivement, dans le monde luthérien germanique, une dimension originale, joignant deux éléments essentiels d’expression de la spiritualité, le Verbe et la musique.

En prenant ses fonctions à Leipzig en 1723, Bach dut prendre en compte cette tradition en assurant chaque année la direction d’une Passion exécutée dans le cadre du culte. Cette obligation ne fut jamais pour lui une contrainte, puisqu’elle rejoignait clairement les convictions religieuses intimes du compositeur. Il y trouva même sans doute matière à rendre compte du contenu dramatique du texte évangélique, quitte à se voir reprocher par les théologiens les plus orthodoxes de Leipzig une théâtralité proscrite au temple.

Première du genre, la Passion selon Saint Jean fut exécutée à différentes reprises, dans des versions remaniées par le compositeur. Pour ce dernier, comme pour les auditeurs de son temps, il ne s’agissait en aucun cas d’une œuvre d’art visant à procurer une satisfaction esthétique. Comment imaginer trouver le Beau dans le récit des souffrances et de la mort du Christ ? Seul comptait le sens, à travers la compréhension du texte de l’Evangile. Seule comptait la dimension spirituelle, à travers la méditation collective que constitue le chant du choral par l’assemblée.

Aujourd’hui, comment rester fidèle à cette primauté du sens, sans tomber ni dans une reconstitution artificielle, ni dans un simulacre religieux ?

A travers sa programmation, et cela depuis sa création, l’Académie Bach cherche à rendre perceptible le lien étroit qui unit, chez Bach, la Parole et la musique. C’est pour cette raison que cette Johannes Passion, que nous souhaitions vous proposer depuis longtemps, est devenue finalement, après bien des réflexions, Selon Jean, expérience artistique d’un type très particulier.

L’Evangile de Saint Jean, lu par Alexandra Rübner dans la traduction de Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, dite de Port-Royal, tiendra lieu de récitatif, en alternance avec les airs, chœurs et chorals composés par Bach.

Trahison de l’œuvre originale ?

Ou, au contraire, grâce à l’immersion dans la crudité du texte évangélique, retour à la quête de sens voulue par le compositeur ?

Jean-Paul Combet


Réserver en ligne


Producteur délégué : Académie Bach, Arques-la-Bataille.

Coproducteurs :
Académie Bach – L’Art et la Manière – Opéra de Rouen Haute-Normandie –
Scène Nationale Evreux Louviers –
Théâtre Municipal du Château d'Eu - scène conventionnée Théâtre et Musique Baroque.


Avec le soutien de l’Etat/DRAC de Haute-Normandie et de la Région Haute-Normandie.
L'ODIA Normandie apporte son aide à la diffusion régionale et nationale.