Fondation du Patrimoine

 Le piano de concert Pleyel n° 8888

Sauvetage et restauration d’un grand piano à queue français

 

 

Au moment même où la célèbre maison, fondée par Ignaz Pleyel en 1807, fermait définitivement ses portes, l’Académie Bach d’Arques-la-Bataille faisait l’acquisition d’un exceptionnel modèle de « grand queue de concert » sorti d’atelier en 1842 sous le n° 8888. Ce piano a longtemps été conservé au château de Laleuf, près de Nohant dans le Berry.

Les experts, aussitôt appelés au chevet de l’instrument, ont émis d’emblée un avis très positif sur l’état de l’instrument et sur l’issue tout à fait favorable d’une restauration.

Sous l'égide de la Fondation du Patrimoine, l'Académie Bach vous propose d'apporter votre soutien à cette exceptionnelle résurrection.