Tour d'Europe du XVIIIème siècle
Répertoire pour alto et violoncelle

Bertille Arrué


Née de parents mélomanes, Bertille Arrué débute le violoncelle au Conservatoire de Toulouse dans les classes de maîtres de Lluis Claret et Philippe Muller. Après y avoir obtenu des premiers prix de musique de chambre en formation sonate et de formation musicale, elle se forme en cycle spécialisé au Conservatoire de Paris auprès de Philippe Bary.

Diplômée d’un Bachelor of Arts de la Haute École de Musique de Lausanne en 2013, elle a, au cours de ses études, bénéficie des conseils de Frans Helmerson, László Fenyö, Claudio Bohórquez, Raphael Pidoux, Jérôme Pernoo, Martin Ostertag, Boris Andrianov, Stefan Fehlandt (altiste du quatuor Vogler), Niklas Schmidt ou encore Alain Brunier (ex- violoncelliste du quatuor Debussy). Elle a, par ailleurs, participé à plusieurs échanges universitaires, notamment avec l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur, la Codarts University of Arts de Rotterdam ou encore le Konservatorium de Vienne.

Bertille Arrué est actuellement en master de violoncelle au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Marc Coppey.

Lauréate de plusieurs concours (premier prix niveau excellence du Concours de la ville de Vulaines- sur-Seine et premier prix jeunes solistes 1000Sources & Dordogne, deuxième prix au Concours Vatelot Rampal Paris niveau excellence), elle se produit fréquemment sur scène dans diverses formations. Aux côtés de partenaires tels que les violonistes Pierre Amoyal, Pavel Vernikov, Pierre- Olivier Queyras et Marianne Piketty, les violoncellistes Natalia Gutman, Suzanne Ramon et François Salque, le pianiste David Lively ou encore les jazzmen Lionel et Stephan Belmondo, Milton Nascimento et Bernardo Sandoval, elle a joué au sein de multiples festivals comme ceux de Musiques à Versailles, Saint-Lizier en Couserans, Millesources et Dordogne, « Passe ton Bach d’abord » à Toulouse, Musical’Océan à Lacanau, Concert aux Champs de l’Amicale laïque de Dampniat, Les Jeudis Musicaux de Royan, Musiques d’un siècle à Dieulefit, « Osez le classique » des Nuits de Musiques Vivantes à Vichy, concerts du Namascae Lemanic Modern Ensemble à Annemasse, Jazz in Marciac etc. Elle a par ailleurs été membre de la Camerata de Lausanne pour la saison 2012-2013 et membre de la Camerata MilleSources.

Attirée par l'univers intimiste de la musique de chambre, elle a fondé avec l’altiste Mathieu Lamouroux le Duo Gallis, formation à travers laquelle elle se plait à redécouvrir un répertoire oublié bien que riche et varié, s’étendant du XVIIème siècle à la musique contemporaine. Musicienne ouverte aux différents arts et au monde qui l’entoure, elle effectue, parallèlement à ses études musicales, des études universitaires d’histoire de l’art et d’archéologie et s’est initiée à la pratique du piano, du bandonéon et des percussions. Investie dans la recherche musicologique, elle est cette année musicienne-chercheuse associée à la Bibliothèque Nationale de France. Particulièrement attentive à la notion de transmission, Bertille Arrué a intégré le département de formation à la pédagogie du Conservatoire National Supérieur de Paris en septembre 2016 pour préparer le Certificat d'Aptitude à l'enseignement du violoncelle. Elle est notamment professeur au Conservatoire de Dugny.

Bertille Arrué joue un violoncelle Moitessier école Mirecourt des années 1830.

 

Ce projet de résidence porté par la violoncelliste Bertille Arrué est né de la volonté de mettre en lumière le répertoire oublié et pourtant si riche qu'est le répertoire pour alto et violoncelle. Le travail musicologique et instrumental qu’elle mène depuis plusieurs années avec l'altiste Mathieu Lamouroux a permis de proposer au public différents concerts thématiques tel qu'un "Voyage aux Amériques du XXème" ou le concert-lecture "1939-1945 : Vivre ou survivre en musique. Musiciens français et allemands face à la domination nazie" et de présenter ainsi des programmes originaux et des compositeurs à tort méconnus.

Investis dans la recherche musicologique, ils ont à ce jour référencé plus de 300 œuvres pour leur formation et souhaitent apporter à chacune un regard particulier. En effet, s'ils désirent présenter au public des œuvres d'époques variées, ils souhaitent aussi remettre ces œuvres dans leurs contextes historiques propres, tant par la connaissance des enjeux de leurs créations que par un travail esthétique et interprétatif approfondi et cohérent.

L'opportunité donnée par l'Académie Bach d'Arques-la-Bataille au Duo Gallis d'élaborer, dans le cadre d'une résidence d'artistes, un programme autour de l'œuvre pour alto et violoncelle du XVIIIème siècle a permis de rapprocher, au sein d'un même concert, cinq compositeurs représentant à la fois la France, l'Italie, la Tchéquie, l'Autriche-Hongrie et l'Allemagne et de proposer ainsi une vision historique de la musique de l'époque classique à l'échelle européenne, en tenant compte de ses différents foyers d'influence. Le travail interprétatif des différentes œuvres a été mené à la lumière des traités d'interprétation de l'époque, tel la célèbre Ecole du violon de Léopold Mozart, le père de Wolfgang Amadeus. Le but ultime du projet étant de faire découvrir et apprécier au public la musique du siècle des Lumières dans toute sa diversité, ce programme de concert a fait l'objet de la rédaction d'un texte de présentation des différentes œuvres explicité par les musiciens afin d'aller au bout de leur démarche de conservation et de transmission du patrimoine musical.

 

Pour mener à bien ce travail Bertille Arrué est accompagnée de Mathieu Lamouroux à l’alto.

   

 

Périodes de résidence à l’Académie Bach :
- Du 27 juin au 1er juillet 2016
- Du 8 au 13 février 2017

Période de diffusion :
- Du 21 au 23 février