SAISON 2018-2019

Lundi 15 octobre

20h - Temple de Luneray
Les violons et les Valois
Ensemble Les Sonadori

Lundi 12 novembre

20h - Presbytère d'Arques-la-Bataille
Joseph Haydn - sonates
Pierre Gallon, clavecin

Dimanche 9 décembre

16h30 - Eglise de Saint-Saëns
Noël Baroque
Les Musiciens de Saint-Julien
& La Maîtrise Guillaume le Conquérant

Les concerts du printemps 2019 seront annoncés ultérieurement

 

Per il Cembalo Solo
Joseph Haydn

Pierre Gallon, clavecin


Lundi 12 novembre à 20h - Le Presbytère, 1 rue le Barrois - Arques-la-Bataille (76)

 

 

Sonates, divertimenti, arias variées, transcriptions… autant de formes qui trouvent leurs racines dans la musique instrumentale Baroque et que Haydn s’approprie ; lui qui avait déjà dix-huit ans lorsque Jean-Sébastien Bach mourut. Tout est question de perspective.

Ce récital de clavecin donne à découvrir un passage décisif vers l’autonomie de la « pensée instrumentale » propre à l’époque Classique ; cet art de la musique « pure » qui se dégage peu à peu des canons de la rhétorique baroque, liée à la parole.

Néanmoins, à une époque où pourtant le pianoforte conquiert l’Europe, c’est assez tardivement que Haydn compose expressément pour cet instrument. Il lui préfère le clavecin (ou le clavicorde), par habitude, peut-être par goût. De fait, cet instrument est le premier qu’a connu le maestro, celui qui lui servait à improviser et surtout à composer ; celui pour ainsi dire de l’intime. Dans ses publications de musique pour clavier, il entretient longtemps le flou sémantique et n’indique bien souvent que l’indication « Klavier » sans trancher pour l’un ou l’autre instrument. Et c’est finalement sous la pression de son éditeur qu’à la fin des années 1770, il adopte définitivement le piano.

 

RESERVER

Joseph HAYDN (1732-1809) 


Partita HobXVI:6 "Divertimento per il Cembalo Solo" 

"Geistlisches Lied"
  HobXXVIa:17

Sonata per Cembalo "a Principe Niccolo Esterházy"
  op.13 HobXVI:24

"Minna"  
HobXXVIa:23

Divertimento in A-Dur HobXVI:12

"Auf meines Vaters Grab" HobXXVIa:24

Capriccio HobXVII:1 "Acht Sauschneider müssen seyn"