Mardi 23 août 2016

19h30 - Église de Varengeville-sur-Mer
L'Amoureux voyage - Le Concert des Planètes

Mardi 23 août 2016

22h - Église d'Hautot-sur-Mer
Au Roi des kéroubims - Alla Francesca

Mercredi 24 août 2016

11h - Église d'Arques-la-Bataille
L'orgue en chansons (I) - Jean-Baptiste Monnot

Mercredi 24 août 2016

20h - Église d'Arques-la-Bataille
Changement de programme : Les Sept dernières paroles du Christ en Croix
Joseph Haydn
L'Armée des Romantiques

Mercredi 24 août 2016

22h - Salle des Fêtes de Martin-Église
Yvette
Françoise Masset
& Les Musiciens de Saint-Julien

Jeudi 25 août 2016

11h - Église Saint-Rémy de Dieppe
L'orgue en chansons (II) - Benjamin Alard

Jeudi 25 août

16h - Le Presbytère
Conférence
Froberger & l’Europe musicale du XVIIe siècle
Par Benjamin Alard & Jean-Paul Combet.

Jeudi 25 août 2016

à partir de 19h - Arques-la-Bataille
Nuit Froberger (même programme qu'à 22h)
Benjamin Alard, Étienne Baillot,
Éric Bellocq & Eugène Michelangeli

Jeudi 25 août 2016

à partir de 22h - Arques-la-Bataille
Nuit Froberger (même programme qu'à 19h)
Benjamin Alard, Étienne Baillot,
Éric Bellocq & Eugène Michelangeli

Vendredi 26 août 2016

11h - Église d'Arques-la-Bataille
L'orgue en chansons (III) - Étienne Baillot

Vendredi 26 août 2016

20h - Dieppe Maritime Innovation
Chansons des vents et des saisons
La Clique des Lunaisiens

Vendredi 26 août 2016

22h - Église d'Arques-la-Bataille
« Seulette suy » - Voca Me

Samedi 27 août 2016

11h - Église d'Arques-la-Bataille
L'orgue en chansons (IV) - Gaël Liardon

Samedi 27 août

14h - Le Presbytère
Rencontre avec Gaël Liardon
Improvisation, composition, chanson… finalement, qu’est-ce que la musique ?

Samedi 27 août 2016

16h - Église d'Arques-la-Bataille
Concert des Stagiaires

Samedi 27 août 2016

20h - Église d'Arques-la-Bataille
Bach : Magnificat - Vox Luminis

Samedi 27 août 2016

22h - Église d'Arques-la-Bataille
An Eur Glaz
Yann-Fañch Kemener & Aldo Ripoche

CHANGEMENT DE PROGRAMME 

Rémy Cardinale, pianiste de l’Armée des Romantiques, ne sera pas en mesure de participer au concert du 24 août (Fauré-Vierne) à la suite d’une blessure musculaire qui ne lui permettra pas de jouer durant plusieurs semaines. Nous sommes donc contraints de changer de programme et vous prions de bien vouloir nous en excuser.

En remplacement, les musiciens de l’Armée des Romantiques interprèteront Les Sept dernières paroles du Christ en Croix, de Joseph Haydn.

Cette œuvre s’inscrit dans une tradition liturgique relativement récente, qui compile les passages des quatre évangiles dans lesquels le Christ s’exprime sur la Croix lors de son supplice. Haydn reçut la commande en 1786 d’une musique pour la semaine sainte de l’église Santa Cueva de Cadix, en Espagne. Cette musique devait suivre la lecture par le célébrant de chacune des sept sentences prononcées sur la Croix. La première version était écrite pour cordes, instruments à vent et timbales, mais le succès fut tel que le compositeur réalisa l’année suivante une adaptation pour quatuor à cordes.

Plus qu’une description, chacun des mouvements donne en fait lieu à une sorte de méditation sur la parole placée en exergue, la ligne mélodique des thèmes suivant fidèlement la prosodie latine originale, que l’auditeur n’entend pas. L’ensemble est précédé d’une introduction et suivi d’un « Tremblement de terre », bref et intense.

  1. Introduction – Maestoso ed adagio

  2. Père, Pardonne-leur – Largo

  3. En vérité, je te le dis – Grave e cantabile

  4. Femme, voici ton fils – Grave

  5. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné – Largo

  6. Jésus dit : j’ai soif – Adagio

  7. Tout est accompli – Lento

  8. Père, entre tes mains je remets mon esprit – Largo

  9. Tremblement de terre – Presto e contutta la forza

 

Girolamo Bottiglieri, Raya Raytcheva, violons

Caroline Cohen-Adad, alto

Emmanuel Balssa, violoncelle

 

Louis Vierne & Gabriel Fauré
Quintettes

L'Armée des Romantiques


Mercredi 24 août à 20h - Église d'Arques-la-Bataille

 

 

 

Gabriel Fauré (1845-1924)
Quintette n°1 op.89 en ré mineur pour piano et cordes 

Louis Vierne (1870-1937)
Quintette op.42 en do mineur pour piano et cordes 

Après Franck, Schumann et Brahms, L’Armée des Romantiques poursuit son exploration des grands Quintettes pour piano et cordes avec deux pièces majeures du répertoire français, le Quintette n°1 de Gabriel Fauré (1906) et le Quintette de Louis Vierne (1918), musicien que l'on connaît davatange pour avoir été organiste de Notre-Dame de Paris de 1900 à 1937 que pour sa musique de chambre, pourtant magnifique. Deux tempéraments, deux styles d’écriture très différents l’un de l’autre, mais deux chef d’œuvres rarement joués du fait de leurs redoutable difficulté d’exécution.

Entre les deux, un changement de monde : Fauré projette son inspiration vers un avenir où tout semble possible, à l’aube d’un siècle qui pourrait être celui du raffinement, de l’élégance et du progrès. Vierne, lui, compose son Quintette après l’exécution « pour l’exemple » d’un de ses fils en 1917. Avec cette musique, il « l’enterre dans un rugissement de tonnerre et non dans un bêlement plaintif de mouton résigné et béat ».



L'Armée des Romantiques

Girolamo Bottiglieri & Raya Raytcheva, violon
Caroline Cohen-Adad, alto
Emmanuel Balssa, violoncelle
Rémy Cardinale, piano Érard 1895

L’Armée des Romantiques est ensemble résident de l’Académie Bach.

photographie : © Robin .H. Davies 2015