EN CONTREPOINT...

Rencontres et entretiens avec des artistes, intervenants, interlocuteurs de l'Académie Bach, en marge ou en complément de notre programmation.


"Il faut réveiller l'Art des Muses..."

Peut-on enseigner la musique sans l'entendre et le théâtre sans le voir ? De même est-il possible d’enseigner une langue sans la parler ? Qu’en est-il pour les langues dites « mortes » ? Comment et pourquoi revenir aux sources du théâtre antique ? Autant de questions envisagées dans cet entretien avec Philippe Brunet, professeur de grec ancien à l’Université de Rouen, traducteur, metteur en scène et comédien.

Académie Bach : En 2010, votre traduction de l’Iliade est parue aux éditions du Seuil. Quelles sont les particularités de cette traduction par rapport aux précédentes, anciennes et modernes ?

Philippe Brunet : C'est la première fois, après un précédent avorté à la Renaissance, qu'un traducteur associe la langue française au mètre grec pour rendre la poésie d'Homère. Ni alexandrin, ni décasyllabe (encore moins prose ou vers libre), le vers épique (l'hexamètre), résulte d'une battue, d'une scansion marquant six mesures binaires de trois ou deux syllabes. Cette scansion peut exister en français comme dans les autres langues européennes, allemand, russe, italien ou roumain, qui ont acclimaté ce vers. Dans cette battue, qui libère la voix et le corps de l'aède, les éléments du rituel langagier se constituent, reviennent, dans un jeu d'échos sonores, de reprises, qui fondent la voix, c'est-à-dire l'épos. Dans le mouvement infiniment varié du flux homérique, le nom du héros se place, se pose, devient renom et gloire immortelle. On retrouve ainsi la fonction religieuse de ces textes : donner mémoire et survie par le chant. Dire le passé, chanter le renom, transmettre la voix du Poète, c'est une sorte d'incantation prodigieuse : un rap d'une finesse inouïe, pour dire les combats de la vie contre la mort. L’expérience de la Renaissance, il faut le dire, n’a pas échoué par faiblesse prosodique de la langue française, comme on le croit trop souvent, mais sans doute à cause de la rupture avec l’humanisme qu’ont apportée les guerres de religion.

Lire la suite

inscription à la newsletter Contrepoints :
recherche par mots-clés :

Académie : Assemblée de gens de lettres où l’on cultive les sciences et les beaux-arts.
Antoine Furetière, Dictionnaire universel, 1690.

CABINET DE CURIOSITÉS


Manuscrit de Wolfenbüttel



Alice Julien-Laferrière, violon
Mathilde Vialle, viole de gambe


Lundi 14 avril à 19h
"Le Presbytère", Arques la Bataille

Présentation par Jean-Paul Combet

En savoir plus


AUTRES ACTUALITÉS

Académie Bach

Saison 2013-2014

Réservations en ligne sur ce site!

En savoir plus

Festival 2014

La 17e édition du festival aura lieu du 19 au 23 août.


"Arches Troyennes en Arques"

Galerie de Robin .H. Davies
Photographies des répétitions de la compagnie Démodocos, lors du 16e festival.

Cliquez ici

Actions culturelles : Le Livre Vermeil de Montserrat
Dans le cadre de sa saison artistique, l'Académie Bach invite Bruno Bonhoure et la "Camera delle Lacrime" pour un programme consacré au Livre Vermeil de Montserrat, manuscrit précieux du XIVe siècle renfermant - entre autres - divers textes à chanter. Pour cette veillée musicale précédant l’été, des voix d’enfants se joindront aux musiciens de la Camera delle Lacrime, toujours attentifs à resserrer le lien entre la musique ancienne et les traditions vivantes.
Dans ce cadre, Pierre Hamon et Caroline Bardot ont donné une conférence au Conservatoire de Dieppe le 28/01 à 19h30.

En savoir plus


L'Académie Bach vous suggère :


Dyonisies 2014
Festival du Théâtre Antique à Paris
Organisé par Théâtre Démodocos, du 21 au 29/03.

En savoir plus

Il Nuovo Concerto
Festival "Baroque...et vous ?"
Du 29/03 au 06/04 à Rennes (35)

En savoir plus

Songs songs sonnets
Pablo Elcoq chante William Shakespeare

Étape de travail

Dans le cadre du festival Les écritures électriques

Le 07/04 à 18h30 à DSN (studio) 

En savoir plus


L'Autre Monde Paris

Les Orgues de Saxe
Coffret de 10 cartes de correspondance. Photographies en couleurs.

Achat en ligne

Offrandes Musicales
Cartes de correspondances de Robin .H. Davies.
Photographies en noir et blanc d'instruments de musique.
En vente chez l'Autre Monde.

Achat en ligne

Fondé par Jean-Paul Combet, l'Autre Monde est à la fois une librairie, un disquaire, un lieu de rencontres et d'échanges et une maison d'édition, proposant à chacun d'explorer les différents aspects de "l’esprit baroque" d’hier et d’aujourd’hui. Un partenariat privilégié s’est naturellement tissé avec ce lieu 'hors-normes', animé par le même mouvement artistique et intellectuel que l’Académie Bach.