Saison 2020-2021
Josquin des Prez – Adieu mes amours
Dulces Exuviae :
Romain Bockler et Bor Zuljan
Temple de Luneray
Blancrocher, l’Offrande
Pierre Gallon
Salle des fêtes de Beaumais
Folies Modales
Les Ménestriers
Maison Jacques Prévert - Dieppe
La flûte d’Arlequin
Hubert Hazebroucq et Julien Martin
Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns - Dieppe
La forêt des fables
Théâtre de l'Incrédule
Théâtre du Château d'Eu
Cantate da Camera
Lucile Richardot et Philippe Grisvard
Temple de Luneray

Blancrocher, l’Offrande

Pierre Gallon

Jeudi 26 novembre 2020 - 18h45
Salle des fêtes de Beaumais - 34 rue Henry IV, 76650 Aubermesnil-Beaumais
SPECTACLE ANNULÉ
Pierre Gallon, clavecin

Pierre Gallon, clavecin

Novembre 1652. Le célèbre luthiste parisien Charles Fleury, sieur de Blancrocher vient de mourir. Pour lui rendre un dernier hommage, ses amis Froberger, Couperin, Gaultier-le-Jeune et Dufaut se réunissent et évoquent les soirées musicales passées ensemble à son domicile, où il aimait recevoir les artistes de passage. Rencontre imaginaire, qui constitue le fil conducteur de ce concert.

Pour tout claveciniste distingué, le seul nom de Blancrocher évoque un monde de poésie imagée, descriptive, nostalgique voire pathétique. Il renvoie immédiatement aux deux somptueux « Tombeaux » – deux pièces majeures dans le répertoire de clavecin au XVIIe siècle – composés par Couperin et Froberger à la mémoire du luthiste parisien. Deux autres hommages en musique, moins connus des clavecinistes, lui sont également dédiés : deux pièces écrites pour le luth par François Dufaut et Denis Gaultier.

En France, depuis la Renaissance, le répertoire de luth a toujours été très lié à celui du clavecin. La polyphonie, la danse, les formes d’expression plus libres sont autant de terrains de jeu communs ; il n’est donc pas rare qu’un instrument « emprunte » à l’autre quelque pièce écrite pour son alter ego.

Pour le claveciniste Pierre Gallon, la musique est d’abord une aventure collective : celle qui le mène aujourd’hui encore à s’investir au sein d’ensembles de renom tels que Pygmalion (Raphaël Pichon), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Correspondances (Sébastien Daucé), Les Musiciens de Saint Julien (François Lazarevitch) ou encore le Caravansérail (Bertrand Cuiller). Mais cette aventure emprunte d’autres chemins tout aussi captivants lorsque Pierre explore l’immense répertoire soliste du clavecin depuis la Renaissance jusqu’à nos jours.

Le disque de ce programme vient de se voir décerner un Diapason d’Or ainsi qu’un ffff de Télérama.

Madame, Monsieur, Chers Amis,

Vous souhaitez recevoir les informations concernant les activités de l’Académie Bach, merci de compléter le formulaire ci-dessous.