Saison 2021-2022
Aria & 30 variations – Voyage au cœur des Variations Goldberg
Cycle de conférences par Jean-Paul Combet
Presbytère d'Arques-la-Bataille
Monsieur Jourdain, artiste sans le savoir
Projet pédagogique mené par Françoise Cornu et Arnaud Marzorati
Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns
Saint-Saëns, célèbre et méconnu
L'Armée des Romantiques
Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns
Médée, tragédie de Pierre Corneille
Compagnie La Lumineuse
Théâtre du Château d'Eu
La flûte d’Arlequin
Hubert Hazebroucq et Julien Martin
Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns
Ornez le silence
Gabrielle Resche et James Holland
Presbytère d'Arques-la-Bataille
John Dowland, pièces pour luth
Bor Zuljan
Presbytère d'Arques-la-Bataille
Carlo Ambrogio Lonati, sonates pour violon et basse continue
Yan Ma & La Lira Armonica
Temple réformé de Luneray
Monsieur de Blancrocher : l’Offrande, pièces françaises du XVIIe siècle
Pierre Gallon
Salle des Fêtes de Beaumais
Lorelei, Lieder de Clara et Robert Schumann, Brahms, Mendelssohn et Grieg
Marine Fribourg et Flore Merlin
Presbytère d'Arques-la-Bataille

Monsieur Jourdain, artiste sans le savoir

Une parodie baroque autour du Bourgeois Gentilhomme de Molière et Lully

Projet pédagogique mené auprès de lycéens par Françoise Cornu et Arnaud Marzorati
Dimanche 26 juin 2022
Auditorium du Conservatoire Camille Saint-Saëns - 63 rue de la Barre 76200 Dieppe
bourgeois

1670 : à la demande d’un Louis XIV passionné de musique, de danse et de théâtre, Molière et Lully travaillent ensemble pour créer une nouvelle pièce réunissant ces trois arts. Elle sera donnée pour la première fois au château de Chambord, puis reprise régulièrement à Paris en raison d’un succès qui ne s’est pas démenti jusqu’à nos jours. C’est Le Bourgeois Gentilhomme, illustration du genre hybride de la comédie-ballet. Ce sera une des dernières : en 1673 Lully fait cavalier seul pour imposer en France un genre nouveau, l’opéra. Molière et lui ne collaboreront plus jamais.

Écrit en très peu de temps, Le Bourgeois Gentilhomme est une sorte de patchwork génial, combinant la comédie de moeurs, la comédie amoureuse, un règlement de compte diplomatique avec un ambassadeur turc dont l’arrogance avait agacé le roi, le ballet de cour, la pièce de carnaval. Le tout est lié par la figure de Monsieur Jourdain, un bourgeois enrichi par le commerce des draperies qui rêve de quitter son état de roturier pour entrer dans le grand monde de l’aristocratie. Comme les « Grands Seigneurs » qu’il côtoie, il veut pratiquer la musique, la danse, l’escrime, la philosophie, mais toutes ses tentatives maladroites vireront au ridicule, déclenchant des situations du plus grand comique. Lors de la création, Molière tenait le rôle de monsieur Jourdain, Lully celui du faux Mufti turc…

C’est en partant de cette pièce emblématique de la culture baroque qu’Arnaud Marzorati (chanteur-comédien qui fut de la grande aventure du Bourgeois Gentilhomme de Benjamin Lazar et Vincent Dumestre en 2004) et Françoise Cornu (professeur au Conservatoire de Dieppe) poursuivent leur complicité pédagogique en s’amusant de musique, de théâtre et de danse avec de jeunes étudiants du Conservatoire. Se joindront à la farce des élèves danseurs – qui pour l’occasion s’initieront au baroque avec la chorégraphe baroque Gudrun Skamletz – des chanteurs et musiciens du département de musique ancienne.

Avec la participation de Bérengère Bréhier, Gabrielle Resche et Julie Hassler.

Un partenariat Académie Bach-Conservatoire Camille Saint-Saëns de Dieppe

Madame, Monsieur, Chers Amis,

Vous souhaitez recevoir les informations concernant les activités de l’Académie Bach, merci de compléter le formulaire ci-dessous.